Cyrille de Jérusalem

Catéchèses prébaptismales, 347-348 ap JC

L’évêque Cyrille, qui a enseigné ses catéchèses baptismales devant la Tombe du Saint Sépulcre durant la moitié du IVe siècle, a laissé dans ses écrits certaines descriptions de cet importante édifice que les architectes de Constantin s’évertuèrent à construire pour honorer le lieu de la Résurrection.

Au sujet des fouilles effectuées pour construire l’édicule autour du Tombeau vide

« Alors qu’il était habituel de parler devant la tombe, ce n’est maintenant plus possible : Le vestibule a été rasé au sol pour donner de la longueur à la belle disposition de l’édifice actuelle. En fait, avant que la réelle grandeur ait embellit ce sépulcre il existait un abri devant la roche ».

Catéchèses Baptismales, 14

Au sujet de la Croix posée au Golgotha et de la pierre qui fermait la Tombe du Seigneur

«  En témoigne le saint bois de la croix, pour nous encore visible, qui s’est répandu à travers le monde par des fragments pris par les dévots…ce saint Golgotha dont le sommet est un sublime témoignage, le très saint sépulcre avec à ses cotés la pierre encore aujourd’hui ici par terre »

Catéchèses baptismales

Sur le rite baptismal qui se tenait dans les églises constantiniennes

« Pris par la main, vous avez été accompagnés jusqu’à la sainte piscine du divin bain, comme le Christ déposé de la croix à la tombe ici en face. Ici vous avez été interrogés un à un si vous croyiez au nom de Père et du Fils et du Saint Esprit et vous avez fait la salutaire confession de foi. Par trois fois vous avez été immergés dans l’eau et pour chacune des trois fois vous avez été réimmergés pour symboliser les trois jours de la tombe du Christ ».

Catéchèses baptismales, 20.4