Les Éthiopiens

Les Éthiopiens

Les Ethiopiens (ou Abyssinie) représentent le premier pays chrétien en Afrique. Lié aux origines à Alexandrie, cette église a la particularité d'avoir conservé des coutumes de l'Ancien Testament, comme la circoncision et les normes lévitiques des aliments et de purification rituelle.

Leur communauté, tournée vers la vie monastique, est présente à Jérusalem depuis le IVe siècle, contemporaine à l'arrivée de saint Jérôme.

En 1283, ils ont eu leur premier évêque, obtenant ainsi certains droits importants pendant le Moyen Age, y compris dans la basilique du Saint Sépulcre, mais droits cependant perdus au cours de la période ottomane.

Actuellement, une petite communauté de moines vivent dans la pauvreté dans les cellules sur le toit de la chapelle de Sainte-Hélène, complexe monastique qu’ils appellent « Deir es Sultan », du sultan.

Pendant les fêtes de Pâques, de nombreux hommes et femmes éthiopiens viennent à Jérusalem vêtus de légères robes blanches et qui, avec des danses et des chants dans la langue ancienne "ghe" z ", célèbrent le soir du Samedi, la rituelle célébration de la «recherche du corps de Christ ».

Les autres communautés