Les Coptes

Les Coptes

L'Eglise Copte Orthodoxe, qui se réclame de la tradition alexandrine comme celle de l'Éthiopie et de l'Érythrée, trouve son origine en Egypte. La tradition signale son arrivée en Palestine, au IVe siècle, après Sainte Hélène la mère de Constantin, même si, selon toute vraisemblance, les premiers contacts avec les Lieux Saints ont eu lieu à travers des expériences de la vie monastique.

Les Coptes, qui sont aujourd'hui à Jérusalem environ mille fidèles réunis autour de leur archevêque qui vit au monastère de Saint Antoine sur le côté du Saint Sépulcre, célèbrent dans la basilique derrière le Tombeau.

A coté de l’autel, se tient fidèle un moine copte, reconnaissable par son typique chapeau noir avec des broderies d'or.

Les célébrations, qu’ils président chaque dimanche devant leur autel, sont célébrés en arabe avec des parties en copte, une langue formée de l’égyptien antique mêlée avec du grec.

Les autres communautés