Les Franciscains au Saint-Sépulcre

Elzearn Horn

En 1342, par approbation du pape Clément VI, l'honneur de la garde des Lieux Saints fut attribué aux Franciscains, présents en Terre Sainte depuis 1335. Depuis lors, les moines franciscains occupèrent la chapelle de l'Apparition de Jésus ressuscité à sa mère.

Frère Nicolas de Poggibonsi, qui se trouvait dans ces années-là à Jérusalem, visitant la Basilique du Saint-Sépulcre a écrit: « A l'autel de Sainte-Marie-Madeleine officient les Latins, c'est-à-dire les Frères Mineurs, c'est-à-dire nous, les chrétiens latins; à Jérusalem et dans tout l'outremer, c'est-à-dire en Syrie et en Israël et en Arabie et en Égypte, il n'y a pas d'autres religieux, ni prêtres, ni moines, autres que les Frères Mineurs, et ceux-ci s'appellent les chrétiens latins. ». Le Russe archimandrite Gretenio rapporte qu'à l'intérieur de la basilique, fermée toute l'année sauf pour les fêtes de Pâques et de pèlerinages, vivent en permanence un prêtre grec, un géorgien, un franc - qui est un frère mineur - un arménien, un jacobite et un abyssinie.

Ce fut une période de calme relatif: les différentes communautés chrétiennes présentes au Saint-Sépulcre ont pu célébrer ensemble les rites de la Semaine Sainte, y compris la procession des Rameaux.

Approfondissements