De la carrière au Jardin


Le Calvaire, comme en témoignent les Evangiles, devait être en dehors de la ville et dans un lieu de sépulture. Mais comment se présentait cette zone au moment de la crucifixion et la résurrection du Christ? Les fouilles archéologiques de la seconde moitié du XXe siècle ont démontré l'existence d'une vaste carrière d’extraction de malaky, située juste à l'extérieur des murs, qui fut utilisée du VIIIe au Ier siècle avant J.-C servant à construire des bâtiments de ville.
Une fois la carrière abandonnée, le lieu fut transformé en un jardin cultivable et dans les paroies de la carrière, le long de la colline, fut construite une série de tombes familiales.
Le Golgotha, le « mont » sur lequel ont été dressées les croix, devait apparaitre comme le point le plus haut de la roche, séparé de la colline : un endroit ainsi particulièrement approprié pour une exécution démonstrative de peine de mort.
Ensuite Hérode Agrippa, en 41-42, a étendu les murs de Jérusalem au nord-ouest, le Golgotha est ainsi passé à l’interieur des murs. De l’endroit isolé qu’il était dans le passé, il est devenu avec le temps partie intégrante de la zone urbaine et le centre de la ville.


Approfondissements